Dans le cadre de la Prévention du choléra dans la zone littorale de Forécariah et ses sous-préfectures à risque de survenue de ladite maladie (Benty-Kakossa-Kabback ) l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire en partenariat avec l’Organisation Internationale de la Migration (OIM) a lancé ce jeudi 12 juillet 2018 en présence des autorités administratives et sanitaires  la réactivation des sites sentinelles choléra par la formation des chefs de centre de santé et leurs suppléants.

L’objectif cette réactivation est de renforcer la surveillance et la prévention du choléra en passant par sa prise en charge.

L’appui de L’OIM pour la prévention du choléra est dû à la fréquence historique de la survenue cyclique de cette maladie par le fait des facteurs divers dont la forte pluviométrie, la proximité avec  des pays comme  la Sierra Leone et le Liberia.

Il faut noter que ce travail de prévention se fera en tenant compte de plusieurs aspects dont la logistique qui consistera à pré positionner des kits dans les centres de santé des zones concernées, mais aussi, dans les centres de traitement des maladies à potentiel épidémique (CT-Epi) et la distribution des  kits d’hygiène dans les  ménages. Ces kits sont composés de trois (03) morceaux de savons et de deux (02) flacons de chlore C pour encourager le lavage des mains qui est un facteur non négligeable dans  la prévention du choléra. En outre,  pour la prise en charge d’éventuel cas, il a  été aussi livré aux CT-Epi  le matériel pour le diagnostic rapide.

Dans la composante communication des messages de sensibilisation passeront aux travers des causeries éducatives dans les ménages, les émissions à la radio locale, la diffusion des microfilms sur le choléra ainsi que  des spots. Ce travail de fond se fera à travers l’implication des agents communautaires qui ont bénéficié de formation et des matériels kits comme les  téléphones, les bottes, les imperméables et autres.

Le Préfet de Forécariah M. Allassane Camara qui a présidé le lancement de la réactivation des sites sentinelles  s’est réjoui de cette initiative et a remercié  l’ANSS et L’0IM pour les efforts conjoints consentis dans le cadre de la prévention des maladies à potentiel épidémique dont le choléra.

Le coordinateur santé de l’OIM pour la région de la Basse côte Dr Mamadou Kally Bah  s’exprimant au nom de la représente de l’OIM en Guinée a rappelé l’utilité  de la réactivation des sites sentinelles qui   permettront de développer davantage les systèmes d’alerte précoce préparant ainsi les autorités sanitaires à répondre efficacement aux situations d’urgence.

Dr Momo Camara, Responsable des ressources humaines à l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, représentant, pour la circonstance, le Directeur Général, Dr Sakoba Keita a  remercié les autorités pour leur constante sollicitude au secteur de la santé. En outre, il a exprimé sa gratitude à  l’Organisation Internationale pour la Migration (OIM) pour l’accompagnement dans la réactivation des sites sentinelles choléra à Forécariah qui par le passé a été l’épicentre des différentes épidémies  notamment dans les sous-préfectures de Kakossa, Kaback et Benty.  Avant de conclure, il a invité  les populations  à pérenniser les habitudes de lavage des mains.

Ensemble encourageons le lavage des mains dans nos communautés.

Photos:

Share This