Ce mercredi 31 mai s’est ténu dans la salle de réunion de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire la réunion de présentation du guide des EPARE (Equipe Préfectorale d’Alerte et de Riposte aux Epidémies).

Ce guide rédigé en partenariat avec IMC (International Médical Corps) a pour but de décrire le fonctionnement, la composition et les procédures opérationnelles des EPARE.

Cette réunion sur le Guide national d’emploi des Équipes Préfectorales d’Alerte et de Riposte (EPARE) en Guinée.

Les EPARE sont une nouvelle initiative que le Ministère de la Santé, à travers l’ANSS, en collaboration avec les partenaires, compte mettre en place de façon progressive dans 33 districts sanitaires du pays excepté la Ville de Conakry.

C’est dans la perspective de venir à bout de toute maladie à potentiel épidémique à travers un mécanisme de gestion et de réponse appropriée à la base.

Cette initiative est calquée des ERARE (Equipe Régionale d’Alerte et de riposte aux Epidémies.) qui a été une réussite particulière au niveau régional dans la lutte contre la maladie à virus Ebola mais aussi dans les ripostes contre les épidémies à la base.

Ce document, une fois validé sera vulgarisé afin que les bénéficiaires s’approprient du contenu afin que le personnel soit édifié sur les activités et les tâches dévolues à chacun. 

Cette équipe sera constituée des médecins des districts sanitaires dont la charge sera de surveiller, notifier, investiguer, sensibiliser et organiser des ripostes contre les maladies à potentiel épidémique à l’échelle du district.

La mise en place de ces équipes régionales sera une avancée considérable dans le domaine de l’épidémiologie notamment dans le volet surveillance et riposte contre les maladies à potentiel épidémique très récurrentes dans notre pays.

Les Equipes Régionales d’Alerte et de Riposte contre les Epidémies seront donc les bras armés des districts sanitaires en cas de constatation de phénomènes inhabituels dans les communautés.

Share This