Sécurité Sanitaire

À la suite des crises sanitaires répétitives en santé publique et notamment l’apparition de la Maladie à virus Ebola qui a sévit en Guinée de 2014 à 2016 qui n’a trouvé aucun dispositif réactif existant a poussé le Gouvernement guinéen à mettre en place une structure capable de prendre en charge et réagir de façon proactive à toute menace attentatoire à la sécurité sanitaire du peuple de Guinée.

La sécurité sanitaire  notamment dans le domaine de  l’épidémiologie a connu ses deux dernières années une   transformation importante. Cette sécurité sanitaire  s’organise autour d’une Agence Nationale de Sécurité Sanitaire placée sous la tutelle du Ministère de la Santé, elle a  tend à garantir un meilleur niveau de protection des populations contre les épidémies.

Particulièrement, elle est chargée de mettre en œuvre les orientations stratégiques du gouvernement en termes de sécurité sanitaire. En cela, elle a pour mission de :

  • Participer au renforcement des capacités du personnel en matière de surveillance et de prise en charge;
  • Veiller à l’aménagement des espaces de mise en observation;
  • Veiller au développement d’un système national de surveillance des risques sanitaires;
  • Contribuer à la mise en place d’un système national de surveillance et de réponse aux épidémies, urgences et catastrophes;
  • Participer à l’élaboration de la cartographie des risques sanitaires à travers le territoire national;
  • Promouvoir le développement des systèmes d’alertes précoce idoine;
  • Participer à la riposte publique à toute menace attentatoire à la sécurité, animale et environnementale;
  • Veiller à l’application du Règlement Sanitaire International.

La sécurité sanitaire constitue un cas de figure inédit en matière d’action publique. Visant à assurer la sécurité des populations contre les risques épidémiques.

Cette rapidité est à mettre en regard avec l’urgence ressentie par le gouvernement guinéen lors de la crise de sécurité sanitaire qui secoue la Guinée de 2014 à 2017. Au-delà des conséquences sanitaires, c’est bien la capacité de l’État à assurer la protection de la santé des populations qui est mise en défaut. Aussi est-ce en réponse à ces défaillances que des réformes sont entreprises, sous la pression de l’urgence et la nécessité mais aussi la recommandation des partenaires  afin de doter la Guinée d’un dispositif de gestion de la sécurité sanitaire appelé ANSS.

La sécurité sanitaire s’inscrit dans une approche collective et globale de la santé qui privilégie la prévention, la surveillance et la riposte saisies à travers des facteurs de risque associés à certains groupes au sein de la population générale, voire à la population dans son ensemble, et utilisant comme armes principales la communication de proximité  par la sensibilisation pour l’implication de toute les couches.

En effet,

La sécurité sanitaire peut être définie comme l’ensemble des décisions, programmes et actions visant à protéger la population contre tous les dangers et les risques considérés comme échappant au contrôle des individus et définis à ce titre comme relevant de la responsabilité des pouvoirs publics et de leur régulation.

L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, bien que évoluant dans le domaine de l’épidémiologie se veut transversale et à l’avant-garde de toutes les initiatives de prévention, de surveillance mais aussi de riposte.

Share This