Dans le cadre du renforcement des capacités de la surveillance intégrée des maladies et riposte en République de Guinée le ministère de la santé à travers l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire avec le soutien technique et financier de l’Organisation mondiale de la santé travaille pour institutionnaliser la Surveillance Intégrée des maladies et riposte (SIMR) dans les établissements d’enseignements publics.

Les profils qui  vont bénéficier de cette formation en SIMR sont les :
– Techniciens supérieur de santé;
– Techniciens de santé communautaire etc
Ce travail de réflexion est fait par un groupe technique  des cadres du ministère de la santé et de l’enseignement professionnel pour trouver les approches d’introduction de ce nouveau curriculum dans les programmes des  institutions qui enseignent la santé publique.
Cette réunion est la suite de l’atelier de Kindia qui a posé les bases de cette initiative qui facilitera l’appropriation du contenu de ceT important document utilisé dans le cadre de la santé publique en république de Guinée et dans beaucoup d’autres pays de la sous-région.

Share This