Photo des participants aux comité de pilotage présidé par le ministre de la santé.

Ce mercredi 19 septembre 2018 s’est tenu le premier comité de pilotage du projet  de renforcement de la préparation  des capacités de réponse aux urgences de sante publique dans les zones à risque en guinée. Sous la haute présidence du ministre d’Etat ministre de la santé, son excellence Niakoye Lamah, il a été mis en place un comité de pilotage présidé par lui-même qui aura la charge de coordonner les orientations stratégiques du projet et favoriser  son suivi régulier afin de permettre l’atteinte des objectifs du projet qui sont entre et autres :

  • Renforcer les capacités des communautés à haut risque à détecter, signaler et répondre aux événements de santé publique ;
  • Développer les capacités de coordination  et de préparation dans les zones à haut risque;
  • Renforcer l’engagement des pouvoirs publics en faveur du Règlement Sanitaire International (RSI).
    Ce projet financé par la Direction générale de la protection civile et l’aide humanitaire de l’Union européenne (DG ECHO)  sera mis en œuvre par le consortium composé de  l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM)  et International Medical Corps (IMC) pour une période de 18 mois. Ces 02 institutions sont des partenaires qui accompagnent le ministère de la santé dans le cadre du renforcement du système de santé de la Guinée.

Déjà, le projet a mis en oeuvre certaines activités essentielles tels que la réactivation des sites sentinelles choléra à Forécariah, le projet de tutorat des COU-SP, la mise en place de la plate forme une seule santé à Forécariah.
A ce  premier comité de pilotage dudit projet des ministères partenaires y étaient représentés ainsi que les institutions partenaires.

Share This