Ce lundi 24 septembre 2018 a eu lieu une importante réunion de travail à l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire avec les partenaires autour de la mission exploratoire menée par l’USAID dont l’objectif était d’échanger avec les autorités en charge de la surveillance et de la gestion des urgences ainsi que les parties prenantes sur la vision du projet en cours de préparation qui vise  à renforcer les réseaux de détection des maladies prioritaires pour la santé publique y compris la résistance antimicrobienne.
Ce projet en cours de préparation sera mis en œuvre dans 14 pays de l’Afrique, il s’inscrit en droite ligne avec la mise en œuvre de l’Agenda de la Sécurité Sanitaire mondiale qui est une initiative de la maison blanche dans le cadre de la protection des populations contre les maladies infectieuses et  la mise en œuvre des outils et politiques permettant le respect des normes du Règlement Sanitaire International (RSI).
La cheffe d’équipe de l’USAID dans son allocution a rappelé que cette rencontre de concertation vise à connaitre ce qui est fait sur le terrain, quels sont les gaps et où est ce que de façon stratégique les fonds nous permettent d’agir et d’avoir des impacts, elle a aussi souligné que la guinée fait partie des 12 premiers pays qui vont bénéficier du projet dont les paquets sont : la détection (surveillance), le diagnostic (laboratoire), la biosécurité et bio sûreté ainsi que le renforcement des capacités du personnel.
Dr Sakoba Keita, Directeur Général de l’ANSS, dans son allocution s’est félicité de l’initiative qui permettra davantage de renforcer le système de santé de la Guinée et a profité de cette occasion pour remercier le gouvernement américain de l’appui apporté à la Guinée dans le cadre de la lutte contre Ebola.  Il a  en outre souligné le caractère de redevabilité que  le projet doit avoir vis-à-vis de l’Etat guinéen à travers le ministère de la santé, l’explication  des mécanismes de financement ainsi que le point sur les activités du projet aux autorités sanitaires par les agences et organismes qui vont mettre en œuvre les différentes composantes du projet.

Share This