Surveillance épidémiologique : La Guinée révise ses outils de collecte

0

Dans le cadre de l’amélioration de la notification de la  collecte des données des maladies et événements sous surveillance, le ministère de la santé en collaboration avec  RTI sous financement de CDC Atlanta  procède  actuellement à la distribution  des nouvelles  fiches de notification des maladies sous surveillance en Guinée.  La  formation des utilisateurs, notamment, ceux des districts sanitaires  sur lesdits outils révisés à travers un processus participatif qui a tenu  compte des suggestions et observations formulées  par les utilisateurs qui sont dans les centres de santé et les autres structures sanitaires.

Il faut noter que,  ce processus de distribution est le résultat d’actions menées  qui ont commencé par des ateliers de révision desdits outils, de la formation des formateurs, au niveau régional et de la restitution desdites formations au niveau opérationnel de la surveillance épidémiologique qui sont les centres de santé.

L’état de l’évolution des différentes formations au  niveau des  districts sur les outils révisés de collecte de données des maladies et événements sous surveillance se présente comme suit : (6/8 Régions) ont déjà terminé aux dates suivantes à savoir la région de Conakry (du 06 au 09/04/2019) , régions de Labé, Mamou et Boké du (12 au 19/04/2019) régions  de Kankan et Kindia du 27/04 au 01/05/2019 et la région de N’zérékoré pour le  14et 14 mai 2019.

Les Cibles de ces différentes formations ont été les Chefs de centre de santé et leurs Suppléants, les  personnels des hôpitaux préfectoraux, 02 participants par CTEpi et 2 participants par structures privées impliquées dans la surveillance Épidémiologique.

A l’issue de chaque atelier de formation les fiches de notification/Investigation, ainsi que les aide-mémoires ont été remis aux différentes structures ayant participé à la  formation.  A ce  jour,  28/38 districts ont déjà bénéficié de cette formation soient 73,68% des districts sanitaires dotés en Fiche de notification/investigation et aide-mémoires, il est noté que certains districts formés et dotés ont déjà commencé à utiliser ces nouvelles fiches pour la remontée des données de leur structure.

Celles qui restent et qui sont planifiées sont les régions de N’zérékoré et Faranah (Du 10 au 14/05/2019).
Un important dispositif a été mis en place pour dispatcher ces outils à travers le pays avec l’implication de l’ANSS à travers son département logistique. 9336 livres sur les MPE et 1806 aide-mémoires ont été pour le moment livrés aux structures bénéficiaires

 

Jean TRAORE
Chef d’unité communication et médias
jean.traore@anss-guinee.org

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.