Faranah: Le projet CP3 prépare les communautés à mieux se prendre en charge en cas d’urgence de santé publique

0

Dans le cadre de la préparation des communautés à répondre aux pandémies, le projet CP3 mis en œuvre par la Fédération Internationale de la Croix Rouge(CICR) dans la préfecture de Faranah sous le financement du l’USAID a formé une trentaine d’agent venus des différentes sous-préfecture de Faranah sur le 1er secours à base communautaire afin de préparer les communautés à mieux gérer les maladies pandémiques.

Il faut noter que le projet CP3 vise à renforcer la sécurité sanitaire grâce à la préparation des communautés aux épidémies et aux pandémies, en appliquant une approche englobant l’ensemble de la société et tous les risques liés à la santé publique.

De façon spécifique :

  • Renforcer la résilience des communautés face aux effets néfastes des épidémies et des pandémies
  • Renforcer la capacité de la société nationale à se préparer et à répondre aux menaces d’épidémie et de pandémie
  • Promouvoir la collaboration avec les autres parties prenantes clés dans la sécurité sanitaire

299 612 personnes soit 49 935 ménages vont bénéficier de ce projet, le choix de Faranah est le fruit d’une réunion entre les partenaires (l’ANSS, USAID, CDC, FICR et CRG), sur recommandations de l’ANSS pour des raisons suivantes :

Récurrence des inondations et des épidémies et l’absence d’autres partenaires pour la surveillance épidémiologique à base communautaire.

Au cours de cette formation de cinq  jours, les participants ont appris les notions essentielles de prévention des maladies et de promotion de la santé qu’ils auront à diffuser dans leurs communautés respectives. Ils aideront en outre, les ménages et les organisations locales à adopter des comportements sains.

C’est donc le début d’une série d’activité qui permettront de renforcer de façon durable les capacités des agents pour participer à la promotion des bonnes pratiques au sein des communautés

La clôture de cette formation a été faite à la présence des différents partenaires locaux  et de la conseillère  du GHSA de l’USAID en Guinée représentante.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.